Les musiques skins

dans Arts & Lettres & Chansons

Dénoncés, méprisés, caricaturés, les skineads ne bénéficient que de travaux à charge. La réputation de violence qui les entoure occulte leur rôle culturel.

Rédaction NSP
Thierry De Cruzy

En effet, ils ont enregistré et sont même à l’origine du premier courant issu du rock qui ne soit pas subversif. Rien que cette particularité méritait une présentation spécifique. La musique rend compte de l’état des sociétés et des communautés qui les produisent. Les skins n’ont pas produit de la musique par hasard. Comme toutes les chansons, leur répertoire véhicule un message qui veut participer aux débats entretenus sur les fronts culturels. Ce terrain d’expression et aussi d’affrontements est rarement envisagé sous cet angle. Les skinheads en ont fait un combat.
En cela ils n’innovent pas puisqu’ils ne font que s’inscrire dans la lignée des groupes de rock depuis les origines de ce courant, sauf qu’ils en dénoncent radicalement le caractère subversif pour s’inscrire dans la réaction. Cette étude nous fait donc découvrir ce courant dissident du rock français à travers ses groupes, leurs productions et leurs chansons, quelques personnalités singulières. Marginaux et réprouvés, leur apparition en France, simultanément à l’émergence du Front national, n’a rien de fortuit et nécessitait cette plongée dans leur univers musical.

Commander l’ouvrage en ligne (12,30 euros).

Derniers articles Arts & Lettres & Chansons

Haut De Page