Abel Bonnard

dans Libres propos

Les hommes croient au Progrès quand ils ne sont plus capables de se battre avec le Destin ; ils réclament des distributions de bonheur quand ils ont perdu le secret d’être heureux. Ceux d’hier se sont crus portés vers l’avenir en train de plaisir, mais le train a chu dans l’abîme. »

Tags: