Bonjour, c’est dimanche #17 mars

dans Tour d'horizon

Notes de lectures, pensées, choses vues … Chaque dimanche, retrouvez le carnet insolite de la semaine écoulée.


Rédaction NSP
MATHILDE LAHDNETS
  • Il existe un gouffre entre ceux qui dorment bien et ceux qui dorment mal. C’est l’une des plus grandes scissions de la race humaine. (Iris Murdoch (1919-1999), Irlandaise, écrivain et professeur de philosophie à Oxford).
  • Êtes-vous déjà allé à Bayreuth? demande-t-on à Woody Allen.
    – Non. Et c’est mieux ainsi parce que chaque fois que j’entends du Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne.
  • Le président du tribunal à maître Naud : « Maître, pourriez-vous faire plus court? »
    Le maître du barreau obtempère et met aussitôt fin à sa plaidoirie. Désignant son client : « Lui, innocent !» La partis civile : « Lui méchant ! » Le président : « Toi, bon juge ! » Et, se rasseyant : « Moi, fini ! »
  • Il a dit. Le seul exercice que je prends est de marcher derrière les cercueils d’amis qui en prenaient. (Peter O’Toole)
  • Il a dit. « Assimiler islam et terrorisme est un mensonge ridicule ». (le Pape François).
  • Il a dit. La France et l’Allemagne, c’est la vieille Europe (Donald Rumsfeld, alors secrétaire à la Défense des EU, car la France et Allemagne s’opposaient à l’envahissement de l’Irak). Pas nul, non plus, de temps en temps, d’écouter les vieux cons.
  • Elle a dit. « Je ne pouvais pas conduire parce que j’avais, you know (non je ne knowais pas), le couteau dans une main et l’organe dans l’autre. Je ne pouvais même pas tenir le volant. » (Lorena Gallo qui venait de trancher « l’organe » de son mari et voulait prendre la fuite dans sa tuture).
  • « Ne méditez pas de vos confrères (journalistes, ndlr) communistes. Ils ont un rôle difficile et ingrat. Comme ils ne trouvent aucune audience dans la classe ouvrière, force leur est d’écrire pour la bourgeoisie et, pour cette raison, ils n’arrivent pas à se détacher de nos niaiseries romantiques… »  Et : «  Comme tous mes confrères, communistes compris, j’écris pour une bourgeoisie condamnée, je contribue de mon mieux à lui fournir sa dose de morphine quotidienne, à lui éviter les affres de l’agonie.»(M Aymé, Le Confort intellectuel).
  • PS. Puisque je vous dis tout, sachez que Le Figaro me fournit ma dose de morphine quotidienne mais n’évite en rien les affres de mon agonie.
  • Titre : « En abandonnant ses interprètes afghans, la France a trahi son honneur. » Ce n’est pas une première.
  • Ouf ! L’Europe des 28 n’a finalement pas inclu l’Arabie Saoudite sur la liste noire financement du terrorisme-lutte contre le blanchiment. On a eu chaud.
  • Rappel. En 2006 GW Bush voulait légaliser des millions de clandestins tandis que de nombreux démocrates, dont le sénateur Barak Obama, avaient voté la construction d’une clôture le long de la frontière mexicaine. « Français (?), vous avez la mémoire courte. » qu’il disait, le vieux Maréchal.
  • Moi j’ai dit ça? Non c’est Bloomberg. « If Davos were a person, it would be Carlos Ghosn. » (Bloomberg Businessweek, juillet 17). Tu peux répéter?
  • L’avocat Élie Hatem, chargé de cours de droit à Paris 13 est l’objet d’une demande de radiation déposée par l’Union des étudiants juifs de France au motif qu’il milite « pour une France chrétienne et catholique. »
  • Quant aux deux membres de la loge Fidélité et Travail du GOF qui avaient invité Eric Zemmour à plancher, ils sont traduits devant la justice maçonnique. Au nom de la liberté d’expression et du libéralisme?
  • De mémoire d’homme on n’a souvenir d’une équipe de France de rugby dominée comme elle le fut dimanche dernier par l’Irlande. La honte. Mais, flotte petit drapeau, dans son discours du dîner officiel d’après match, Jacques Brunel, le lugubre sélectionneur français ose devant des Irlandais hilares et des Français effondrés: « Je n’ai pas d’inquiétude » (avec ou sans s?). Aussi : » « Cette équipe est capable de rivaliser avec toutes les équipes du tournoi. »(sic). Le sélectionneur irlandais : « Je n’avais jamais vu ça. (…) Dominer comme ça, c’est rare.» Ce qui peut aussi se lire « Être dominé comme ça, on n’avait jamais vu ça. C’est rare. »
  • Nicole Belloubet était au dîner annuel de la Grande Loge de France. Par appartenance ou obligation de fonction, peu z’importe. On apprend que croyant assister à une soirée Freaks, elle n’était pas passée chez son coiffeur (le même que celui de Moi-ducon?).
  • Bank of America Merrill Lynch informe ses clients que « la plus grande menace pour le bénéfice par action au cours des trois prochaines années est une accélération du populisme mondial via la fiscalité, la réglementation et l’intervention gouvernementale. » (source Faits et Documents).
  • Certain(e)s m’accusent de lectures subversives. Alors je livre mes sources : ce qui suit n’était pas dans le Midol mais l’Équipe et c’est vrai parce que c’est un footeux (brésilien, Socrates qu’il s’appelle, ça ne s’invente pas – on va chercher ses têtes pensantes où on peut) qui le dit : « La vague Bolsonaro est le résultat de coups de volant du monde entier vers l’extrême droite. En moyenne, 25% de la population mondiale se dirige vers cette direction. » Dors tranquille, Socrates, personne ne te confisquera ta Ferrari (sauf moi lorsque je serai dictateur du monde et que j’interdirai le sport professionnel et le droit de parole aux cons).
  • Je termine par une nouvelle que vous n’avez ni lue dans le Monde, Libé ou l’Obs, ni entendue à France Inter ou la télévision : en 2018, 878 lieux de culte catholique ont été profanés.