Bonjour, c’est dimanche 2 juin

dans Tour d'horizon

Notes de lectures, pensées, choses vues … Chaque dimanche, retrouvez le carnet insolite de la semaine écoulée.


Rédaction NSP
MATHILDE LAHDNETS
  • La pauvreté a cela de commun avec la laideur qu’elle nous blesse à chaque heure de la vie, on ne se défait pas plus des humiliations de la misère qu’on ne se débarrasse d’un visage ingrat.
  • J’avais toujours l’impression en écoutant les propos d’un philosophe, qu’en réalité, c’était un poivrot qui parlait.
  • J’aurais pu contester les faits, cependant je n’en avais nulle envie: personne ne ferraille pour conserver le droit de fréquenter les cons.
  • Quand un étudiant « concerné » ou une retraitée « abonnée à Télérama » franchissait le pas de sa librairie pour y chercher le dernier prix Goncourt ou le roman « subversif et dérangeant » d’un écrivain « métis et sympa », Rémy s’enfermait dans le silence ou bien répondait qu’il vendait de la littérature, « pas de la merde ». Au bout de quelques semaines, Mort à crédit n’était fréquentée, de nouveau, que par les cinq habitués, plus quelques touristes égarés et importuns.
  • L’indigence était le prix de l’honneur. « Je préfère crever, me dit-il, que demander des sous à des crétins qui n’ont jamais lu une ligne de Paul Morand ! »
  • Dans ma dictature, les crétins qui veulent gagner du fric seront emprisonnés ; pour les incurables, la peine de mort ! L’Église catholique redeviendra la métaphysique de l’Empire. L’islam et le judaïsme, seulement tolérés, s’i s’ils ne nous emmerdent pas : sinon, la peine de mort ! »
  • Les hommes ne travaillent que s’ils ont l’espoir de s’élever dans la société, de dépasser leur voisin, d’accroître leur puissance, s’ils n’ont pas cet espoir, ils ne foutent rien, du moins pas plus que les autres, et très vite bien moins…
  • Ne pas lire rend absent à soi-même et condamne à errer dans la vie, à flotter dans l’inscience, à se  rater. Au sens de passer à côté de quelque chose d’important, et ce quelque chose d’important, c’est sa propre vie.
  • Ton système repose sur une vision optimiste de l’humanité, l’autre nom de la connerie, excuse-moi de te le dire.
  • Notre sort commun me fit penser à Pascal ; je retrouvai, sans difficulté, dans mon exemplaire des Pensées, la phrase que j’avais crayonnée, trente ans plus tôt :  deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier, font rire ensemble par leur ressemblance.
  •  Nous entrions dans une époque qui se piquait de glorifier l’impertinence, la diversité, la marginalité, quoi qu’en réalité rien ne la terrifie plus, cette époque, qu’une réelle indépendance comme celle de Thomas, indépendance envers les instances de légitimation : réussite des études, réussite professionnelle, et — le plus important — génuflexion devant la vertu. On pouvait provoquer, anarchistes, dès lors qu’on s’était inscrit, au préalable, dans les registres du bien penser, lesquels registres se présentaient sous la forme d’un diplôme, de pétitions, d’engagements politiques bienséants. On s’ individualisait dans la masse, on se marginalisait dans la foule, on s’anarchisait sous le regard bienveillant d’un tout prudhommesque.
  • Toutes les époques ont toujours été oppressantes, fatales aux récalcitrants, aux pas-de-côté, toutes les sociétés fonctionnent sur l’étouffement des individus qui ne bêlent pas avec le troupeau.
  • Si j’avais eu la fibre politique, j’aurais pu me révolter aussi contre les injustices de la société, le sexisme, le racisme, enfin toutes ces causes qui font passer le temps aux gens bien (car une fois qu’on a assuré son confort matériel il faut se forger une belle arme, c’est bon pour la digestion et l’estime de soi).
  • La poésie avait disparu, le roman se noyait dans la production romanesque : les pièces de la pensée et de l’art, patiemment érigées sur l’échiquier du Temps, tombaient une a une, poussées souterrainement par l’irruption de la masse.
  • Il aurait accepté, à la rigueur, qu’un Shakespeare ou un Molière lui donnassent un avis, pas une adjointe à la culture. Ni même le dernier prix Goncourt. Ce n’était pas tant par mépris que par la certitude qu’on écrit d’abord pour soi et que le hasard préside à l’approbation de lecteurs proches de vous : Si vous lisez Pascal avec passion, c’est qu’il vous ressemble, si vous lisez des conneries, c’est que vous êtes une connerie.
  • Dernière page, le héros a échoué, ne vit plus dans une HLM entouré de drogués et d’asociaux, sa revue littéraire Tour d’Ivoire a fait faillite, il a quitté sa ville et son seul ami, Rémy le libraire déjanté :
  • J’avais oublié les discussions littéraires, les discussions pour rien, l’importance d’un vers, d’une pensée. Mes contemporains n’en parlaient presque pas. De quoi parlaient-ils ? D’abord d’eux-mêmes ; ensuite de leurs enfants ; souvent de politique ou de sport. Et plus ils parlaient, plus la vie, en soi, s’amoindrissait.