Bonjour, c’est dimanche 26 mai

dans Tour d'horizon

Notes de lectures, pensées, choses vues … Chaque dimanche, retrouvez le carnet insolite de la semaine écoulée.


Rédaction NSP
MATHILDE LAHDNETS
  • Il n’y a pas d’Ordre injuste. Ou plutôt l’Ordre, quel qu’il soit, est, par définition même, toujours injuste, mais toujours moins injuste que le désordre et toujours moins injuste qu’un Ordre Nouveau que le temps n’a point encore érosé (sic). (Pierre-Antoine Cousteau, Pensées)
  • Le prince de Charolais surprend monsieur de Brissac avec sa femme : « Sortez, monsieur!
    – Brissac : « Monseigneur, vos ancêtres auraient dit : sortons! »
  • Il a dit. Monsieur Jack Lang fait dans la culture comme d’autres font dans leur culotte. Monsieur  Lang fait de l’incontinence ministérielle. Il ne peut pas se retenir. (Pierre Desproges).
  • Il a dit. La Fayette est une sorte de Bernard Kouchner du XVIIIe siècle. Vaniteux et habile etc
  • Il a dit. (…) davantage qu’une simple invitation (1ère page du Figaro).
  • Il a dit. Je suis clodovivien patriotard. (Jacques Perret).
  • Ce matin je ne sais pour qui je vais voter tout à l’heure. Ce que je sais, c’est qu’aucune liste n’a mes faveurs et que le vote blanc n’a aucune valeur. Ce que nous saurons ce soir c’est ce que sera le prochain parlement européen. Et je suis terrorisé car j’ai appris tout au long de cette semaine que si le parti de Marine Le Pen arrivait en tête, ce ne serait pas du fait des électeurs et de la démocratie (ma deuxième patrie), mais de Trump, de Poutine et de la Chine. Rien que ça! Temps que ça s’arrête! Avec un second tour on aurait surement eu droit en prime à Hitler, Pol Pot, Franco, Pinochet, les colonels grecs, les chemises brunes et les heures les plus noires de notre histoire. Ah! que sommes-nous Turcs? Vous avez gagné le scrutin dans telle et telle ville du lointain sud-est? Mais vous êtes un opposant! Eliminé! Mon candidat, arrivé superbement second, vous remplace. Ainsi parlait, parle et parlera Erdogan. Le suffrage universel (ma deuxième patrie) comme je l’aime.
  • Le jeune Ahmed des frères Dardenne est plus qu’un bon film, il est terrifiant. Oui je sais, les Hitler Jugend, les enfants de Staline, Mao, Pol Pot, les petits Biafrais et bien d’autres. On connaît. Sauf que c’était hier et pas chez nous (ça soulage la digestion les massacres qui se passent ailleurs). « Ça », c’est aujourd’hui et chez nous. Et c’est terrifiant. N’attendent que l’heure du djihad – c’est eux qui le disent, alors c’est que c’est vrai.
  • Je n’ai pas vu Parasite, mais vous pouvez aller voir l’Almodovar.
  • Le cas de M. Vincent Lambert est tragique. Mais il n’est pas unique. Ils sont des centaines. C’est une affaire familiale, en aucun cas publique. De quoi nous mêlons-nous? De quel droit? Et moins l’ONU! L’ONU a son mot à dire. Pas sa femme! ! J’hallucine. Oui, Philippe Meyer a raison, nous vivons une époque moderne.
  • De Mark Gladysz, journaliste polonais, exerçant depuis vingt années son coupable métier en France, La France, maillon faible de l’Europe? (ed. L’Artilleur). Le modèle français? Simple:
  • « 1/ une croissance faible, 2/ un chômage élevé, 3/ une fiscalité qui bat des records. »
  • Saison 22, épisode 3/147. Cessez le feu entre Palestine et Israël.
  • Un lecteur de The Economist habite la ville de Hell (« Enfer ») dans le Michigan. A 30mn se trouve un moulin, au lieu-dit Jerusalem. Comme quoi, conclut ce lecteur, il n’y a que 30mn entre Jerusalem et l’Enfer.
  • Le fils de Meghan est n°7 sur la liste de la succession au trône. Empêcher à tout prix la duchesse de je ne sais quoi d’aller voir Alec Guinness dans Noblesse Oblige! Ça pourrait lui donner des idées qu’elle n’a peut-être pas encore.
  • Titre de Time : Elise Stefanik (sénatrice républicaine de l’Etat de NY) a un plan pour faire élire plus de femmes au Congrès. Moi aussi : interdire aux hommes de se présenter.
  • La libération des deux journalistes birmans a fait le tour du monde. Je n’ai pas une fois lu ou entendu (ça a dû se faire quand même?) qu’ils faisaient parti d’un lot de 6 000 libérés. Mais les 5 998 autres n’étaient pas journalistes (de la bonne cause), alors who cares?
  • En France, si on force un barrage de police et que l’on est par une incroyable malchance appréhendé, toute la bien-pensance prendra la défense de on. Aux EU, c’est plus simple : la police tire à balles réelles. Parfois un hic : le contrevenant a des troubles psy, ce qui explique son état. La police tire quand même, pas le temps d’attendre l’arrivée du psychiatre. Rien qu’à NY, en deux ans, 14 « emotionnally disturbed people » ont été abattus. On estime que pour l’ensemble des EU  une victime sur quatre de tirs par la police est atteinte de troubles  psychiatriques, preuve soit dit en passant que tous les fous ne sont pas enfermés et que les psychiatres US sont nuls (noter que ne sont pas inclus dans ces deux enquêtes dans le rayon emotionnally disturbed, les accros de fessebouc, les burgers-bouffeure compulsifs, les suiveuses de Kim Kardashian, les qui votent pour le port d’arme par les profs dans les campus, les qui boivent du coca ou de la bière dans les restaurants étoilés, les qui placent le faiseur Hulot (revenons en France) en tête de leurs politiciens préférés, liste non exhaustive).