Vous lisez

Editos - page 2

Devant le comportement de l'espèce humaine, le pessimisme n'est pas seulement la seule attitude raisonnable. C'est aussi la seule attitude tonique, la seule qui préserve des déceptions et des duperies, la seule qui donne à la moindre petite joie la saveur exaltante des aubaines de raccroc. Et comme la vie est jalonnée de gros malheurs qui ne sauraient affecter le pessimiste puisqu'il les juge inévitables, et de petites joies qui ne manquent jamais de le surprendre, le véritable pessimiste est un homme gai. Pierre Antoine Cousteau.

Editos

Plutôt Poutine que Macron !

Jupiter, le président laquais des financiers danse sur la scène médiatique. L’arène lui est acquise. Chacun sait qui est derrière le petit écran et les grandes ondes à abêtir les consciences au nom de la sacro sainte République, vendue au veau d’or, à l’Otan et à ses thuriféraires que sont la perfide Albion et les Etats-Unis. Lire la suite

Editos

Il ne faut pas se dégonfler !

Les Françaises et les Français en ont conscience. Depuis l’avénement à la tête de la République du candidat de la finance, Emmanuel Macron, un vent mauvais souffle sur notre sol natal. Les privilégiés tiennent l’arène et ses rênes médiatiques. Le peuple, les « gueux », pour lesquels la République en Marche n’a que mépris peut continuer à être saigné, ponctionné jusqu’à la moelle y compris les petits retraités. Lire la suite

Page 2 sur 2
1 2
Haut De Page