C’est dimanche #27 janvier

dans Tour d'horizon

Notes de lectures, pensées, choses vues … Chaque dimanche, retrouvez le carnet insolite de la semaine écoulée.


Rédaction NSP
MATHILDE LAHDNETS
  • Notre grande erreur est de croire que le médecin, l’avocat et le prêtre ne sont que des hommes comme les autres. (Montherlant)
  • L’essentiel ou le malheur, comme vous voudrez, c’est que les infortunés soient en même temps des médiocres et des imbéciles. (E. Berl)
  • Nous sommes pauvres. C’est pour nous qu’on a écrit des livres de morale. (Anouilh)
  • Note de lecture. « Au sortir de Vipère au poing, essayé de lire La Peau. Impossible. Je veux bien que le droit-co Hervé Bazin* essaie de tuer sa mère, ça ne me scandalise guère. Mais lorsque Malaparte exhibe sa croix de guerre 14-18, j’en éprouve des nausées. À côté de La Peau (ou de KaputtVipère au poing est un livre pur. (Pierre-Antoine Cousteau, Intra Muros)
  • H. Bazin, auteur de Vipère au poing, fut condamné à quatre ans de prison, de 1940 à 44, sans remise de peine, pour escroquerie à la Poste – et non pour faits de résistance comme ce fut écrit, entre autres dans Le Monde, à la Libération (article du Monde à votre disposition). C’était un peu gros et ça se sut.  Alors sur Wikipedia, on n’a pas que gommé l’épisode « résistance », on a tout simplement gommé la période 40-45 qui n’a pas existé dans la vie d’HB.
  • Beaucoup aimé cette phrase d’Henri Béraud (parue dans les Nouvelles Littéraires, rapportée dans une note du Retouches à mon Retour de l’URSS d’André Gide) où il s’en prend à Gide et autres gidards, gallimardeux et farigouliques. » (Farigoule étant, nul ne l’ignore, le vrai nom de Jules Romains).
  • Celle-ci aussi, magnifique, d’un déçu des maîtres du communisme : « ils ont perdu le sens de la soupe ».
  • Beaucoup moins aimé « … leur identité nationale, leur Marianne, leur drapeau, leur hymne à deux balles (…) de voir comment je me torche avec leur symbole écœurant ». C’est signé Saïdou alias Saïd Zougragh et Saïd Bouamama, c’est Nique la France et la Cour de Cassation a annulé la condamnation (« symbolique » – pourquoi seulement symbolique? – d’1€, qu’ils avaient encourue en appel) parce que – écoutez bien – les propos incriminés « s’inscrivent dans le contexte d’un débat d’intérêt général ». Je n’invente pas! Merci la Cour de Cass. Moi dictatrice du monde, c’est un intérêt très particulier que je porterai, très chère Cass, à tes attendus (sans qualificatif, je deviendrais vulgaire).
  • Il a dit. « Normalien de la plus dangereuse espèce, celle qui a l’air de comprendre quelque chose. » (Huysmans, de J. Lemaitre). L’ENA n’existait pas encore.
  • Il a dit. « L’UE est l’amour de ma vie. » (J-C Juncker).
  • il a dit. « Les étrangers et les gangsters n’ont aucun droit dans ce pays. Toute compagnie étrangère envoyant des employés au Japon devrait se souvenir de ça. Au regard de la loi, les étrangers ne valent guère plus qu’un bandit yakuza. » (Un ancien procureur japonais).
  • Chaque pays a ses ridicules, ses caricatures, la France n’est pas à la traine, mais quand même…. imaginons : Macron décide de construire un mur à Menton et ailleurs pour freiner l’entrée des « migrants ». La Chambre dit non, alors Macron il est pas content et il supprime la paie des fonctionnaires. Na! Je propose un referendum sur le sujet : dès que le président fait un caca neveux, suppression de la paie des fonctionnaires.
  • Les gilets jaunes le savent-ils? L’Agence française de développement a débloqué 40 millions d’€ pour payer les salaires et retraites de quelque 90 000 fonctionnaires … tchadiens (après déjà 50 millions en 2016). Quand on est riche et qu’on aime, on ne compte pas.
  • Savent-ils aussi que l’ENA est au bord de la faillite (dans 4 ans nous dit l’iFRAP)? Budget 40,8 millions, déficit annuel 3 millions, chaque élève payé par nos impôts 1682€ (Polytechnique 1000), 14 millions pour les 195 membres du personnel (moyenne 6000€). Lancer un emprunt au Tchad?
  • Pris comme un rat. François de Rugy possède une maison sur l’île d’Ouessant. Qui vient d’être taguée, « vendu », « voleur », par les gilets jaunes. Ça n’est pas bien. Mais, oh le vilain cachottier, on découvre à cette occasion que monsieur le ministre de la Transition Ecologique et de la Solidarité avait, simple moment d’égarement, « omis » de déclarer ce bien à la Haute autorité pour la transparence etc. Ô ministres intègres…
  • Prénom Jérémie, Nom de famille Ladreit de Lacharrière, prénom du papa Marc, milliardaire. Jusque là, rien contre. Si vous saviez ce qui suit, une sucette : Jérémie a été condamné pour diffusion de clichés pornographiques en 2008, mais on ne se refait pas, alors il récidive en 2015, même motif (2728 photos), 30 mois avec sursis. Et quoi qu’il fait, aujourd’hui, le Jérémie? Il est directeur artistique (sic) de Pôle Nord Productions, société de spectacles … pour enfants. Pour la sucette : références svp du-des journaux où vous en avez entendu causé de. Mais ne vous fatiguez pas, vous n’avez rien lu : l’argent de papa a su faire taire la presse aux ordres. C’est Mimi Michèle Marchand, la copaine à Brigitte, qui nous le dit dans son livre.
  • Pour Jean-Marc Borello, c’est Libé. Délégué national d’En Marche, il est accusé d’harcèlement sexuel au sein de son entreprise Groupe SOS. Libé : « Il y a une loi du silence dans le milieu homo. Si l’on faisait à des jeunes femmes ce qu’il a fait à des jeunes hommes, l’histoire serait sortie dans la presse depuis longtemps ».
  • Sur les « réseaux sociaux » les fausses nouvelles ont 70% de chance de plus d’être diffusées que les vraies, lesquelles prennent six fois plus de temps pour atteindre une audience importante (fixée à 1500 dans cette étude).
  • La mode est au végétarisme-véganisme. L’omniprésent médiatisé chef et restaurateur anglais Gordon Ramsay l’a bien compris, lui qui avait dit qu’il « électrocuterait ses enfants » s’ils devenaient végétariens. Mais business is business, il a donc inclu à sa carte un menu « véganuary » afin que vous puissiez « replenish your body. »
  • Superfemmes. Kiko Matthews, 36 ans, est opérée pour la deuxième fois d’une tumeur cérébrale. Elle se met à l’aviron. Huit mois après elle traverse en solo l’Atlantique à la rame, septième femme à l’avoir fait et bat le record de six jours. Sarah Sellers, 26 ans est infirmière, totalement amateur(e), n’a couru qu’un seul marathon, Boston est son deuxième  qu’elle termine deuxième  devant une pléiade de professionnelles. Les six femmes de la Royal Army Medical Corpse, première équipe féminine à avoir traversé l’Antarctique à pied, tirant leurs luges, ni chiens ni moteurs, 1600km en 62 jours