Christianophobie en France : le mois de mars pire que celui de février

dans Zones occupées

Le mois de mars se révèle encore plus mauvais que le précédent, puisque nous avons pu signaler et documenter – recension arrêtée à la date du 13 avril –  51 cas : ce qui n’est pas une augmentation considérable, mais une augmentation tout de même… Une comparaison entre les nombres de faits venus à notre connaissance, au cours des premiers trimestres de 2018 et de 2019, manifeste, quant à elle, une considérable augmentation : 77 actes contre 118, soit 53 % de plus.


Derniers articles Zones occupées

Haut De Page