Dans le port de Rotterdam, il y a des filles qui se voilent …

dans Tour d'horizon

Depuis peu, certains partis politiques néerlandais prêts à toutes les compromissions semblent entamer une lente descente vers la soumission. La Hollande, l’autre pays de l’islam ? Depuis l’installation des premiers Ottomans au XVIème siècle jusqu’à l’indépendance de l’Indonésie en 1945, les Pays-Bas ont subi une très forte implantation musulmane sur leur territoire. L’islam, deuxième religion du pays, compte 825 000 adeptes, soient environ 5 % de la population totale, une minorité qui revendique pourtant de plus en plus de droits et de visibilité.

Klara Von Kustniz
Klara Von Kustniz

Le débat sur l’islamisation du pays vient de prendre un nouveau tournant avec le ralliement de plusieurs partis de gauche PS (Parti Socialiste), PV (Parti Travailliste) et Groenlinks (Les Verts) au parti islamique Nida (l’appel en arabe). Tout cela, bien sûr, pour lutter contre l’abominable extrême-droite au pouvoir au conseil municipal de Rotterdam, ville dans laquelle plus de 50% de la population est issue de l’immigration, ce qui constitue un vivier de voix non négligeable.

Que du politiquement correct, mais …

Nida revendique « un monde de différences » et propose la « connexion », connexion entre le ciel et la terre, entre l’homme et la nature, entre le riche et le pauvre … etc. Que du bien-pensant et du politiquement correct. Les candidats sont lisses, souriants ; les femmes ne portent pas toutes le voile et l’un d’eux est même un modèle de converti heureux, le sémillant Bas Van Noppen que des esprits chagrins pourraient qualifier d’immonde collabo.

Bref, Nida, c’est un modèle de Taqiya (dissimulation des opinions religieuses légalement autorisée pour les musulmans en cas de danger ou de contrainte, Coran 16-106 ; 3-28,29).

Un vrai scénario à la Houellebecq comme n’ont pas manqué de le souligner de nombreux médias mais pas de chance, il y avait un caillou dans la babouche et Nida a dérapé dessus. Un tweet de 2014, malencontreusement resurgi et qui assimilait Israël à Daesch a fait reculer l’alliance. Nos vaillants partis de gauche, encore plus soumis à la Torah qu’au Coran, se sont enfuis, effarouchés, sauf, je vous le donne en mille : le Parti Socialiste qui campe sur ses positions et reste bien sagement assis aux pieds du prophète.

Voilà des gens qui savent ce qu’ils veulent. Ce qu’il y a de formidable, c’est qu’en France, on a les mêmes, prêts à tout pour se goinfrer de chorba !

Derniers articles Tour d'horizon

Haut De Page