La lèpre donne des boutons au farfadet de l’Elysée, la diversité  le transcende !

dans Editos

Eussions-nous imaginé un jour voir l’Elysée, Temple de la République, afficher avec fierté son visage de fille dégénérée. Se gausser de l’ultime outrage à notre France, fille aînée de l’Eglise.  Tout sourire, Farfadet Premier, l’a fait le 21 juin, jour de solstice, jour de la saint Jean, transformé par la vestale socialiste Jack Lang en fête de la musique sous le règne du socialiste vichyssois François Mitterand. La décadence est le sceptre de la Macronie.

Rédaction NSP
Rédaction Nous Sommes Partout

Quel orgasme républicain, de voir Brigitte agiter ses genoux cagneux endimanchés, au rythme d’une logorrhée poétique  : « suce, salope, j’encule, brûle la maison ! » (paroles d’ une chanson éructée ce triste soir).
La France Macroïde est en marche !
Cela doit bien faire rire le petit gauchiste tancé par le farfadet qui espérons-le ne fantasme pas sur sa prof de lettres du haut de ses quatorze ans. Cela, il est vrai, pourrait lui valoir une certaine référence dans notre France vautrée dans une festive décadence.
Cette décadence n’inquiète pas la marionnette des financiers. Ce qui l’irrite, le fait frétiller d’énervement, c’est la lèpre qui gagne l’Europe, le refus de nations fortes de ne pas voir notre continent submergé par des milliers de migrants n’ayant aucune vocation à vivre sur notre terre européenne.
Cela est contraire à la feuille de route de l’Élu au service d’une Europe capitaliste et destructrice : « J’ai besoin de ces terres qui croient dans l’Europe, des Françaises et Français qui croient dans ce projet parce qu’il savent le prix du nationalisme, le coût de la bêtise. »

Le Nationalisme, une bêtise ?

Quand la ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked, déclare : « qu’il  y a des endroits où le caractère juif d’Israël doit être maintenu, et que cela peut parfois se faire au détriment de l’égalité », cela ne fait pas s’indigner notre amateur de gogo dancer.
Maintenir le caractère catholique, Français de notre Pays, c’est tout simplement ce que nous Résistants, Européens demandons … aux mêmes titres que les Israéliens !
Eux sont soutenus et les propos de la ministre ne gêne en rien les ligues de vertus.
Nous Européens qui nous plaçons sur la même ligne sommes voués à la vindicte pour crime de lèse République, qui se doit d’être diversifiée.
Soyez rassuré Monsieur Macron, notre détermination est aussi forte que celle des Israéliens. Vos lois liberticides ne nous feront pas taire et ne nous empêcheront jamais de défendre notre terre païenne et chrétienne.
Et c’est dans la paix que triompheront nos idées.

A ne pas manquer, l’article Bacchanales à l’Elysée: Le Point taille la plume.

Derniers articles Editos

Bruxelles blues …

Bruxelles, qu’elles sont loin « les plates-bandes d’amarante jusqu’à l’agréable palais de Jupiter »,
Haut De Page