Entrée en France libre et gratuite ?

dans Zones occupées
Le Jugement du Conseil Constitutionnel n’a-t-il pas un effet induit délirant, celui de considérer que ceux qui refuseraient de conforter les migrants dans leur volonté de s’installer en France ne respecteraient pas la Constitution et leur « Devoir » de fraternité, et seraient donc hors la Loi ? Le Conseil fait chorus avec le Pape Bergoglio, les ONG et l’OTAN pour promouvoir le « vivre ensemble » et lui donner une légitimité constitutionnellement intrusive.

Rédaction NSP
Franck Timmermans

Aux éternels goguenards qui ne manqueraient pas de vous faire la morale sur le sujet, vous pouvez rappeler les folles recommandations d’un cinquième larron, l’ONU, qui en l’an 2000 déjà, préconisait dans un rapport l’injection d’au moins 23 millions d’immigrés en France en 20 ans pour y compenser les déficits sociaux, démographiques et productifs ! Rien de nouveau sous le soleil radieux de l’Utopie. Pour mieux se rendre compte des aboutissants, il suffit d’adapter ce chiffre invasif à l’échelle locale en multipliant le nombre d’habitants de votre ville par le ratio établi à l’époque, à savoir 0,3821475. Par exemple, pour Orléans, 114 644 hab. = 43 810 immigrés « nécessaires » selon l’ONU, soit bien plus que la proportion de soldats anglais occupants à l’époque de Jeanne si on ose la comparaison !
Des questions immanquablement se posent : Pendant combien de temps encore le Rassemblement National (RN) va-t-il nier l’existence du Grand Remplacement ?

Les migrants d’aujourd’hui n’étant que les éclaireurs des grandes vagues de demain, jusqu’où le « Devoir de fraternité » doit-il aller ? Jusqu’où nos pays, déjà saturés, doivent-ils aller, au risque de chavirer et disparaître dans le chaos ? Le suicide, collectif en l’occurrence, n’est-il pas pourtant proscrit par le Vatican ? Et Noé lui-même n’avait-il pas reçu du Très-Haut des consignes et quotas de « limites raisonnables » pour n’accepter qu’un couple de chaque espèce dans son Arche afin de ne pas sombrer pendant le Déluge ???
Si vos détracteurs persistent, alors qu’ils donnent eux-mêmes l’exemple de leur « fraternité » et de leur sens du partage : bien sûr leur fatale conversion à l’Islam, mais demandez-leur surtout, et à tous sans exception, de combien de pièces inoccupées (ou insuffisamment) disposent leurs logements, car ce type de recensement est pour très bientôt !
Le Grand recensement pour le Grand partage…

Derniers articles Zones occupées

Haut De Page