Exhumation du Général Franco : déclaration de Louis de Bourbon, Duc d’Anjou

dans Zones occupées

J’ai ressenti hier une intense émotion en portant le cercueil de mon grand-père. L’acte est inqualifiable.


 La Providence m’a placé à la convergence d’une double ascendance : ma lignée paternelle, qui me lie profondément à la France, le pays de mes ancêtres, où j’ai des devoirs dynastiques, celui de défendre l’héritage de la royauté légitime, et me tenir à la disposition de la France. Les devoirs de l’Aîné des Bourbons ne peuvent être abdiqués.
En même temps, je me dois d’assumer les devoirs de ma lignée maternelle. Ce devoir n’est pas de même nature que celui qui me lie à la France. Mais je me dois d’être fidèle à la mémoire si injustement attaquée de mon arrière-grand-père. Il fut un grand Soldat et un grand homme d’État, animé avant tout par sa Foi chrétienne profonde et son amour de l’Espagne. Il est à l’origine de l’Espagne pacifiée, prospère et reconnue parmi les grandes puissances mondiales. Défendre sa mémoire, c’est une part intégrante de l’idée que je me fais de l’Honneur et de la Fidélité.
La monarchie a été ré-instituée par le Général Franco. C’est cela que l’Histoire retiendra. “

Louis de Bourbon, Duc d’Anjou.

Derniers articles Zones occupées

Haut De Page