“Extrême droite” : le retour des tribunaux d’exception !

dans Zones occupées

La bienveillante commission d’enquête  sur la lutte contre les groupuscules d’extrême-droite qui sévit à l’Assemblée Nationale a décidé de convoquer Génération Identitaire et Les Identitaires le 11 avril ainsi que d’autres médias ou structures : Résistance Républicaine, Riposte Laïque, La Ligue du midi et Vigilance Halal à des dates encore indéterminées, le tout en vue d’une « audition ». Les travaux ont commencé le 23 janvier et seront clos le 16 mai 2019.


Rédaction NSP
Klara Von Kustniz

Les commissaires cosmopolitiques ont donc décidé d’entendre les responsables de ces différents groupes, sans doute pour s’assurer qu’ils respectent bien les valeurs républicaines, c’est-à-dire qu’ils sont tous de bons petits soumis à la doxa du vivre-ensemble et du refus de la haine. A part Génération Identitaire  et Les Identitaires, les autres groupes attendent toujours leur convocation alors que les travaux doivent être clos pour le 16 mai. En revanche, toutes les ligues de vertu et autres grands penseurs ont bien sûr déjà été entendus et se sont répandus dans la presse aux ordres afin de charger la mule alors que les « groupuscules » incriminés seront bien évidemment entendus à huis-clos, histoire d’éviter qu’ils clament des vérités gênantes sur les petits écrans de Big Brother. On ne voit pas bien comment tous ces gens pourraient être entendus et les affaires jugées- car il s’agit bien d’un tribunal d’exception voire d’un comité de salut public de triste mémoire- dans les délais impartis, le rapport de la commission devant être rendu à la mi-juin. Gageons que certaines choses sont déjà prévues ou écrites d’avance.
En effet, que penser de l’impartialité de la présidente de la commission, la députée des Insoumis Murielle Ressiguier qui va recevoir La Ligue du Midi dont elle a déjà demandé la dissolution à Emmanuel Macron ? Que penser de l’impartialité d’un Meyer Habib qui voit des antisémites partout et a frayé jadis avec le très pacifique BETAR ? Que penser de l’impartialité d’une commission créée à l’initiative de la France Insoumise pour sauver le tablier du Frère Mélenchon menacé d’être exclu du Grand Orient de France ? Il semble pourtant qu’en droit français, l’usage du huis-clos doive être justifié d’une manière ou d’une autre. Nous avons ici affaire à un véritable déni de justice dans le but de faire taire des opposants.

Définir l’ennemi

La très fraternelle commission définit ainsi les groupuscules d’extrême-droite dans lesquels elle place La Ligue du Midi, Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Vigilance Halal, Génération Identitaire et Les Identitaires : « « Tous ces groupes ont en commun la violence, l’incitation à la haine raciale, homophobe et sexiste. Ils agressent des couples, des cyclistes, des passant-e-s, des étudiant-e-s pour leurs opinions, leur orientation sexuelle ou leur origine. Ils agressent, insultent, intimident, menacent de simples citoyen-ne-s mais aussi des élu-e-s de la Nation ». Nonobstant l’insupportable écriture inclusive employée, on ne voit pas bien en quoi le doux Pierre Cassen ou le très érudit et très sérieux Dr Thillier ont pu agresser des cyclistes homosexuels musulmans d’origine subsaharienne passant par hasard dans la rue…
Quid alors des groupuscules d’extrême-gauche et autres blacks blocks qui ravagent le pays, agressent des innocents, saccagent les locaux de tous ceux qui ne pensent pas comme eux ? Quid des manifestants algériens qui ont agressé sauvagement un jeune transgenre ? A quand la dissolution d’Antifasquads qui passe son temps à étaler ses exactions et ses violences sur Facebook sans, bien sûr, contrevenir aux standards de la communauté. A quand une dissolution des associations cultuelles salafistes? A quand la dissolution de la Ligue de Défense Juive ? Bref, à quand une vraie commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules extrêmes tout court ?
La “République” du deux poids-deux mesures a encore de beaux jours devant elle … La Résistance également !

 

 

 

Derniers articles Zones occupées

Haut De Page