Franc-maçonnerie : la presse aux ordres … des Loges !

dans Franc-Maçonnerie/La voix de son maître

Le 6 janvier 2020, dans le cadre de son “18h30 pile”, Franc-maçonnerie et Société recevra Jean-Michel Salvator, auteur de Les journalistes sont formidables, ancien directeur de rédaction au Figaro et à Europe 1 et ancien directeur de BFMTV sur le thème: “Quels médias pour la confiance du citoyen?” afin de résoudre les problèmes liés au manque de confiance du citoyen envers les médias. Qui d’autre qu’un digne représentant de la presse aux ordres pouvait venir éclairer les frangins sur la liberté de la presse ?


Rédaction NSP
]Klara Von Kustniz

Recruté par le patron de BFMTV Alain Weill, Jean-Michel Salvator a pris en 2014 la tête de BFM Business et il est également devenu le directeur de la rédaction du site d’information bfmtv.com jusqu’à ce que le jeu des chaises musicales, dont le milieu est coutumier, lui laisse le loisir de s’associer à l’entreprise de communication Tilder et de se lancer dans l’analyse des médias et de leur bête noire : les “fake news”. Traquer la “fake news”, quand on a dirigé l’un des plus grands outils actuels de propagande, comme l’a révélé la crise des Gilets jaunes, voilà qui ne manque pas de sel.
Le brave homme qui voit dans la liberté d’expression du citoyen sur les réseaux sociaux une des causes de la montée des populismes craint que le jeu démocratique n’en soit déréglé. Et pourtant, s’il y a bien une chose qui soit déréglée, c’est sa “démocrature”. Jean-Michel Salvator était donc la figure idéale pour aller présenter au sein de la franc-maçonnerie le problème de la confiance envers les médias. Pour être journaliste, il n’en est pas moins un frère comme les autres et gageons qu’il saura se livrer avec son public aux habituelles simagrées d’auto-congratulation de la bien pensance maçonnique.
Rien de mieux que l’entre-soi pour se donner bonne conscience et la contradiction ne risque pas de venir des frangins, tous persuadés que les “fake news” sont le fait de la bête immonde et qu’un démocrate dit toujours la vérité. Le débat à sens unique sera suivi d’agapes fraternelles et d’une galette des rois, ce qui devrait permettre à tous ces francs-maçons de se souvenir avec émotion que leurs ancêtres ont assassiné le Roi.  De grands moments d’humanisme en perspective.

Tiens, Jean-Paul Delevoye …

L’organisateur de la sauterie est l’association FM & Société qui se définit elle-même comme un “think tank” maçonnique. Le grand thème d’étude pour 2019/2020 fait l’objet des travaux du Cercle et d’un événement en mars 2020 à l’Assemblée nationale: Regards maçonniques sur… Relation au citoyen et liberté. Les réflexions de l’association seront transmises aux élus dans un Cahier de chantier, prouvant une fois de plus que la république ne saurait être que maçonnique car en quel honneur les quelque 175 000 adhérents des Loges peuvent-ils se permettre de dicter leurs volontés aux représentants du peuple français ?
De même, en quel honneur les 175 000 adeptes de la secte peuvent-ils se permettre de murmurer leurs consignes à la presse lors des dîners-dialogues organisés chaque trimestre lors de l’assemblée générale de l’association FM & Société, dîners censés réunir des personnalités profanes et initiées. L’un de ces dîners a vu la formation de couples plus ou moins étranges et contre-nature: un frangin et un patron de presse, priés de dialoguer sur la démocratie et la liberté d’expression , mais attention pas celle de tout le monde, la leur uniquement car en maçonnerie règne la pensée unique: république, démocratie, la liberté ou la mort. L’occasion de rappeler les “grands principes” à la presse afin d’éviter les dérapages…
Les hommes politiques sont couramment invités à ces dîners-dialogues afin d’y prendre les fraternelles consignes. On y a même vu l’inénarrable Jean-Paul Delevoye, fossoyeur des retraites et monsieur “j’ai oublié de déclarer mes mandats”, en compagnie de Jean-Louis Bianco, président de l’observatoire de la laïcité. Nous laisserons à nos lecteurs le soin de deviner lequel des deux est un profane …


Jean-Louis Touraine, Député du Rhône, en dialogue avec Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, Alain-Noël Dubart, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France, Bernard Ollagnier, Président de FM&s, Denise Oberlin, Vice-présidente de FM&S, Edouard Habrant, Grand Maître de la Grande Loge Mixte de France. Au Dîner de l’Assemblée Générale de FM&S, le 22 mai 2018. Jean-François Kahn, Daniel Keller, Grand Maître du Grand Orient de France – Jérôme Clément, ancien Président d’Arte, Didier Ozil, Grand Maître de l’OITAR – Yves Bigot, Président de TV5Monde, Bernard de Bosson, ancien Grand Maître de la GLTSO – Franz-Olivier Giesbert, Michel Maffésoli – Alexandre Adler, Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France – Monique Castillo, Philosophe.


[paypal-donation]

Derniers articles Franc-Maçonnerie

Haut De Page