France Catholique ou K(ipp)atholique ?

dans Réflexions & Histoire

France « Catholique » pose bien des questions depuis des années ! Nous avions y vu Gérard Leclerc déclarer de façon péremptoire au moment de l’affaire Williamson que : « La négation de la shoah était contraire au dogme catholique » (sic !) A deux reprises, nous y avons vu Dominique Decherf s’interroger sur l’élaboration d’une « théologie catholique de l’état d’Israël » (resic !) Et même plaider pour « une nouvelle théologie catholique du sionisme » !

Rédaction NSP
Claude Timmerman

« Après une théologie chrétienne du judaïsme, de l’Etat d’Israël, du sionisme, la prochaine étape sera de poser la question de l’Etat juif que défend l’actuel Premier Ministre Netanyahou. »
Ce qui ne manque tout de même pas de sel quand on sait que les fondateurs du sionisme, derrière Herzl, affirment d’abord le caractère fondamentalement laïc du mouvement sioniste !
(J’ignorai d’ailleurs, puisqu’il est bien spécifié “nouvelle”, qu’il ait existé une “théologie catholique ancienne” sur la question. Mais on n’arrête pas le progrès !)
La livraison du 27 juin 2012 nous présentait un article de Frédéric Aymard intitulé « La circoncision qui rend fou » dont le contenu, aussi scandaleux que dévoyé, appelle analyse et oblige à commentaires.
(Ajoutons au passage que cet article odieux fait référence à un jugement du 26 juin : l’auteur n’avait pas perdu de temps pour monter au créneau !)

« La circoncision qui rend fou »

J’ignore qui est monsieur Frédéric Aymard, mais Wikipédia – à qui je ferai volontiers confiance sur le chapitre médiatique – indique qu’il serait « directeur de la société de presse France Catholique » …
Le titre de l’article, certainement volontairement provocateur, « La circoncision qui rend fou », conduisait d’ailleurs à se demander, quand on en lit le contenu proprement hallucinant, si cette affirmation ne fait pas d’abord référence à l’état mental de l’auteur !
Voyez plutôt le début :
« Un juge du tribunal de grande instance de Cologne aurait jugé, le 26 juin, que la circoncision par un médecin d’un enfant de 4 ans, à la demande des parents musulmans de celui-ci, intervention qui avait provoqué une hémorragie et une hospitalisation, constituait une blessure volontaire entraînant la responsabilité du médecin et des parents. Il aurait justifié sa décision par le principe général que la liberté des parents en matière d’éducation religieuse doit s’arrêter devant le droit de l’enfant à exprimer son consentement, en ayant donc atteint l’âge du discernement pour cela. On a beaucoup de mal à croire une telle information quand on la découvre dans la presse et on ne peut s’empêcher de penser qu’une telle jurisprudence est dangereuse, empêtrée dans des raisonnements excessifs, l’inculture ou la haine des religions.  » (sic !)

On saluera ce morceau de bravoure : associer directement la dénonciation et la sanction d’un acte médical raté à la haine des religions ! Et bien sûr, pas n’importe lesquelles !
L’article est clair : il s’agit de dénoncer une attaque en règle… du judaïsme, faite par des juges allemands!
Heureusement que l’auteur nous éclaire sur son obsession car les lecteurs auraient pu se laisser abuser : on parle dans le jugement de la circoncision médicale, ratée, d’un jeune musulman !

Mais ne pas avoir compris que ce jugement visait d’abord les pratiques juives portant la marque d’un antisémitisme compulsif latent de la part des magistrats, est un fait qui ne pouvait être passé sous silence !
Merci à monsieur Aymard de l’avoir si clairement souligné pour nous permettre de bien comprendre, pauvres lecteurs ignares que nous sommes, toute l’horreur de la situation !

Comme si cela ne suffisait pas il en rajoutait : « La circoncision fut un motif de persécution des juifs du temps de l’occupation grecque de Jérusalem. Cela va-t-il recommencer? Dans un pays qui a tant à se reprocher à l’égard des juifs ? »
Ce n’est pas directement du domaine de la Reductio ad Hitlerum, mais on n’en est pas loin !
Proprement affligeant !
L’amalgame est honteux et le procédé particulièrement lâche !
J’ajouterai que voir France “catholique” se rendre complice d’une telle manipulation, en la publiant, pose d’autres interrogations.

Pages ( 1 sur 3 ): 1 23Suivant »

Derniers articles Réflexions & Histoire

Haut De Page