France Catholique ou K(ipp)atholique ?

dans Réflexions & Histoire

« Evidemment », la circoncision n’a rien à voir du tout avec l’excision …

Tout le monde sait cela, sauf les professionnels de la santé qui savent très bien, eux, que les lèvres, dont l’ablation va très généralement de pair avec celle du clitoris lors de l’excision, sont précisément embryologiquement et cytologiquement de même nature que le prépuce …
Cette pratique, toute aussi ancienne, et fort répandue en Afrique hélas, hélas, existe dans des zones (Somalie, Ethiopie entre autres,) où résident historiquement des populations juives antiques, comme les Falachas par exemple …
Huber, dans un article célèbre paru en 1966, a révélé que cette pratique existait effectivement dans certaines populations juives !

Dès lors, puisque monsieur Aymar aime tant faire des amalgames et s’acharne à stigmatiser les dénonciateurs des mutilations sexuelles, on peut se poser légitimement la question :

A France « Catholique », va-t-on prôner aussi l’excision et stigmatiser ceux qui s’y opposent?L’article du 8 juin 2018, pleurant la fin de la contribution de Michael Bar Zvi à « France Catholique » est dans la ligne éditoriale de Derchef.

La doctrine de Bar Zvi, grand penseur admiré de Gérard Leclerc, est sans équivoque !
Pas sûr que les chrétiens confrontés à Jérusalem aux dernières menées sionistes qui ont conduit finalement à la fermeture temporaire du Saint Sépulcre soient forcément de son avis !

Et ce 8 juin, la police israélienne a expulsé de leurs locaux des moines éthiopiens, non sans violence : l’un d’entre eux âgé de 84 ans a dû être hospitalisé !
Les bâtiments monastiques ont été réquisitionnés …
« Ils ont osé ! »
Le Times of Israël arrange l’affaire « comme il peut » évoquant le gel du transfert supposé de l’ambassade d’Ethiopie à Jérusalem…

Et vive le « judéo-christianisme »!
Cela aura donc commencé encore plus tôt qu’on pouvait le penser !
Et ce n’est qu’un début …

En conclusion, nous laisserons Gérard Leclerc méditer sur ce constat émanant d’un de « ses grands amis », le professeur Lucien Israël, qui n’hésite d’ailleurs pas à parler carrément de « différences raciales » : « Le fossé entre beaucoup de religions, et singulièrement entre les trois grandes religions monothéistes, parce qu’elles sont nées d’un tronc commun, est tout à fait infranchissable et appelé à le demeurer pour plusieurs siècles. Les appels à la « tolérance » lancés par quelques hommes, qui se disent de bonne volonté, seront inopérants. […]  Si ces différences religieuses s’accompagnent de différences raciales et culturelles, il devient évident que la solution n’est pas et ne sera pas le mélange, la coexistence, la multi culturalité.
Les hommes ne sont pas ainsi faits qu’ils puissent faire abstraction de leur foi, de leurs mythes, de la dichotomie qu’ils se forgent entre le bon et le mauvais, le groupe et les autres.
Plus les différences sont importantes, moins elles sont tolérées.
L’altérité culturelle fait émerger des réactions proprement biologiques.
Qui ne veut pas en tenir compte va, on peut le craindre, vers des événements sanglants tout à fait regrettables certes, mais qu’il n’est au pouvoir de personne de prévenir par des prêches ou des interdictions. » [Cerveau droit, cerveau gauche, prof Lucien Israël – 1995.]

Nous sommes donc prévenus mais apparemment ce n’est pas cela qui arrêtera la judéolâtrie de certains chrétiens …
N’est-ce pas Gérard Leclerc ?

Pages ( 3 sur 3 ): « Précédent12 3

Derniers articles Réflexions & Histoire

Haut De Page