La franc-maçonnerie, la Fraternité au service de l’invasion

dans Franc-Maçonnerie

Dans sa récente lettre d’information hebdomadaire en date du 10 juillet 2018, le Grand Orient de France revendique clairement la paternité de la loi abolissant le délit de solidarité au nom de la « Fraternité » : « dans ce cadre, il nous incombe de revendiquer toute la potentialité de la mise en œuvre de la fraternité. »

Rédaction NSP
Klara Von Kustniz

Le hasard faisant bien les choses, la loi en question suit de quelques jours le Grand Appel à la Fraternité lancé par le GODF le 30 juin 2018. Les « sages » du très fraternel Conseil constitutionnel ont donc répondu favorablement à cet appel. Nos Très Chers Sages sont nommés soit par le président de la République, soit par le président du Sénat soit par le président de l’Assemblée Nationale. Pour Emmanuel Macron, chacun sait qu’il a su s’entourer de nombreux maçons au sein de son gouvernement, nous n’y reviendrons pas. Nous noterons simplement que le président actuel de l’Assemblée nationale François de Rugy n’a manqué pas de « plancher » au GODF lors d’une conférence publique.

La teneur de sa « planche » ne laisse aucun doute sur son amour de la fraternité :« Populismes et nouvel antisémitisme, populismes et néoracisme justifié par une dénonciation du postcolonialisme, populisme et complotisme font bon ménage, et cela ne tient en rien au hasard. »

Pour être bien vu au Grand Orient, il faut toujours parler de complotisme et de populisme, rajouter une louche de lutte contre l’antisémitisme et vous serez sûr de voir toute la loge vous payer un verre lors des agapes fraternelles qui suivront la Tenue.

Quant à Gérard Larcher, actuel président du Sénat, il a, comme François Baroin, toujours nié son appartenance à la secte maçonnique. Or ce dernier, étant le fils d’un ancien Grand Maître du GODF Michel Baroin, peut bien ne pas « en être », les relations nécessaires étant assurées par la famille. Quant à Gérard Larcher, il dînait régulièrement avec des camarades maçons Jean-Marc Baylet ou Marc Blondel, qui juraient leurs grands dieux qu’il « n’en était pas », même s’il connaissait bien la Loge de l’Amitié Discrète de Rambouillet. Cependant, chacun sait que le rituel maçonnique fait prêter un serment terrible au Frère lors de son initiation s’il révèle les secrets de la Loge ou pire s’il dévoile l’appartenance d’un autre Frère. Celui qui trahit aura « la gorge tranchée et ses entrailles dispersées au vent ». Tout cela est bien sûr purement symbolique mais tout de même …Le doute plane.

Là où le doute ne plane pas, c’est que nos deux peut-être maçons qui ont la charge de nommer les Sages du Conseil constitutionnel sont protestants et donc bien loin de la France fille aînée de l’Eglise, de sa tradition catholique et du concept de Nation.

Républicanisme imposé en nouvelle religion

Dans son communiqué le GODF voit la Fraternité « comme un humanisme qui s’incarne ». N’importe quel catholique ne peut que frémir à la lecture de cette phrase profondément blasphématoire et qui, une fois de plus, à mots couverts, remet en cause le mystère de l’Incarnation en plaçant l’homme au centre de tout, l’homme sans Dieu bien sûr.

Le Grand Orient de France veut « réenchanter l’idéal républicain »  Son but est donc clair : point de salut hors la République, point de salut hors le métissage, point de salut hors la « fraternité », même s’il faut pour cela détruire sa nation et son peuple en ouvrant toutes grandes les portes du pays à de pseudo réfugiés uniquement venus profiter des largesses d u pays qui les héberge.

Au nom de la Fraternité, ne serait-il pas plus judicieux d’aider ces populations allogènes à vivre correctement sur leurs terres, de pérenniser l’économie de leurs pays respectifs ? Et qu’on ne vienne pas nous seriner la vieille antienne sur le colonialisme et la guerre. Ces peuples ont vu leur pays se construire grâce au colonialisme et ils ne nous ont pas attendus pour tout détruire et se battre comme des chiffonniers sur fond de vaudou et de sorcellerie, voire de cannibalisme. Voir le rapport de Human Rights Watch (financé par Soros et donc qu’on ne pourra taxer d’organe de la « fachosphère »)

Avec le GODF, soyons donc « fraternels » mais uniquement sur notre territoire …

Derniers articles Franc-Maçonnerie

Haut De Page