Hongrie, la victoire d’Orban donne de l’urticaire à la presse de vérification !

dans La voix de son maître

C’est reparti pour un tour ! Le grand quotidien Indépendant le Monde a vu dans une manifestation de quelques milliers de personnes à Budapest un front contre Viktor Orban. Il fait dire que ce genre de défilé spontané qui bénéficie, on n’en doute pas, d’un coup de pouce de Soros and Co le même  qui se fait botter le fessier en Hongrie, va se renouveler. Charge à nos grands médias de Vérification d’assurer le service après-vente.

Rédaction NSP
IVAN LÉVY

Amusons nous un peu avec cet article.  Les « jeunes » contestent que Orban avec 49,9 % des suffrages ait obtenu les deux tiers des sièges au Parlement, grâce à un système électoral favorisant le parti arrivé en tête.
Ce système que le Monde décrit comme injuste prévaut en France. L’absence de proportionnelle est un hold-up électoral permanent lors des législatives. Et que dire des magouilles régionales. Aux Régionales, la liste arrivant en tête bénéficie d’un bonus ! En clair, tout est fait par les partis dominants pour laminer les autres formations et surtout … la droite nationale.

Comme toujours on nous ressort les militants associatifs dont les structures sont financées par  Georges Soros, le milliardaire de confession israélite, aux racines dites hongroises. Ces militants, bien entendu sont pour le Grand Remplacement, que finance leur Gourou et dont la Hongrie ne veut pas.

Le pluralisme en France ?

Plus drôle, le paragraphe sur « l’absence de pluralisme devenu criant en Hongrie ». Où est le pluralisme en France ? L’ensemble des médias, dont le Monde, vivent sous perfusion de l’Etat dit Républicain. A la tête de Radio France vient d’être nommée une copine de l’Ena du Président, Madame Sybille Veil, épouse de Sébastien Veil, petit-fils de Simone Veil

La tante de Sybille, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, est mariée en premières noces à Pierre-François Veil, l’un des fils de Simone Veil et est l’épouse de Yves Lévy, directeur général de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Nous noterons que ce dernier, en tant que responsable d’un institut public a signé en avril 2017 l’appel de directeurs d’instituts de recherche français à voter contre Marine Le Pen lors de l’élection présidentielle …

L’ensemble des médias ne font que répercuter la doxa officielle. Cela a d’ailleurs été effarant lors de la campagne des présidentielles où l’ensemble des médias et des instituts de sondage aux mains des mêmes financiers ont fait campagne pour Macron, sans vergogne.

Ah les Français vivent bien de leur travail !

Le seul espace de liberté existant sur le Net pour les médias de la droite nationale est en train d’être détruit. Un média de la droite nationale = fake news pour Macron et ses financiers. Mais les médias indépendants tiennent bon, pour combien de temps ? La Résistance aura à s’organiser.

Cerise sur le gâteau dans cet article qui est un modèle du genre de propagande, le témoignage de Peter : « C’est faux ce que disent les médias du gouvernement sur la France où l’on ne pourrait plus bien profiter de la vie à cause des immigrés. Moi, je peux vous dire que j’envie les Français, qui peuvent vivre décemment de leur travail ! On manipule les gens dans ce pays. »

Nous invitons Peter à revenir en France, à chercher du boulot … Il n’y en a pas ou à condition de travailler en Farnce comme esclave détaché de l’Union Européenne.

Ravi et heureux,  il pourra constater que n’importe quel clandestin sera plus aidé que lui, le Hongrois Humaniste, Rebelle, Européen. Son camarade aura le droit de suivre des études aux frais de la princesse, au confort et cerise sur le gâteau comme ce prétendu migrant de  25 ans qui est un mineur isolé … il pourra  faire venir la smala. C’est sympa la France.

Nous comprenons pourquoi les Résistants de France voit en la Hongrie une ultime terre de refuge.

L’heure est au Grand Remplacement. Orban agit car il l’a compris. La presse des financiers qui dirigent le monde et l’Europe rêvent de l’abattre. C’est ça la démocratie des financiers.

 

Derniers articles La voix de son maître

Haut De Page