Italie : L’évêque qui voulait transformer les églises en mosquées

dans Résister

La guerre de la hiérarchie ecclésiastique italienne contre le gouvernement Conte s’est intensifiée par des jeûnes, des protestations et des déclarations «curieuses» comme celle de Mgr Raffaele Nogaro, évêque émérite de Caserte, qui a avoué être disposé à «convertir toutes les églises en mosquées».

 

Rédaction NSP
FRANCESCA RIVERA

Ce n’est plus seulement le fossé entre la hiérarchie ecclésiastique et le gouvernement de coalition italien qui devient insurmontable à cause de l’immigration massive des Africains subsahariens: il s’agit  maintenant de l’abîme entre le clergé le plus progressiste du Vatican et les fidèles qui ne souscrivent pas à cet extrémisme.

.La grande protestation contre Salvini, ministre de l’Intérieur et dirigeant de la Ligue du Nord, se fait de plus en plus bruyante, malgré le large soutien populaire que reçoit le politicien pour ses politiques restrictives sur l’immigration clandestine.  Au premier rang de ces protestations, une série de clercs qui appelle à des mobilisations axées sur un « jeûne de secours » dans la rue,  durant dix jours, et « en solidarité avec les immigrés ».

On note donc, dans cette troupe de clergé rouge, l’évêque émérite de Caserta, Mgr Raffaele Nogaro, qui a avoué être partisan de « convertir toutes les églises en mosquées, si cela servait la cause et permettait de sauver la vie d’hommes et de femmes ».

Il est difficile de comprendre les processus mentaux qui amènent quelqu’un, évêque de l’Église catholique, à faire une telle déclaration. Après tout, être catholique ou au moins chrétien en Afrique subsaharienne n’est pas du tout inhabituel. Le commentaire de l’évêque souligne à quel point il semble que la survie de la foi catholique elle-même semble, pour certains ministres de notre Église, avoir peu d’importance. Et, compte tenu de ce que nous avons dit sur les nombreux Africains de foi chrétienne, l’idée que profaner toutes nos églises en les transformant en mosquées puisse aider à sauver des vies indique, en plus d’un certain désordre mental, le peu d’importance que les nouveaux arrivants ont en réalité.

Une partie de notre hiérarchie en Europe, maintenant avec le soutien du Vatican, semble être possédée par le même esprit masochiste et suicidaire qui semble avoir envahi l’opinion bien-pensante européenne. Mais ici, il ne s’agit pas simplement de racines nationales ou culturelles, mais de la foi même qui donne un sens aux postes de responsabilité qu’ils occupent.

Nous conseillons respectueusement à l’évêque émérite de Caserte et à ceux qui applaudissent ses paroles de faire une faveur aux fidèles : puisqu’ils croient que les mosquées sont une meilleure protection que les églises, qu’ils parlent au nom de la foi de Mohamed et non de la nôtre.

Source : Gaceta.es

Derniers articles Résister

Haut De Page