La LDNA s’en prend à sainte Jeanne d’Arc

dans Zones occupées

Mardi 12 juin, les extrémistes africains anti-Blancs de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) ont profané la statue de la Sainte de la Patrie, place des Pyramides à Paris, pour protester contre l’esclavage en Libye. Leur grotesque leader analphabète aboyant des revendications sans queue ni tête comme à son habitude (voir la vidéo).

Ces individus multiplient les provocations anti-françaises ces dernières semaines, sans que les autorités en place ne bougent un sourcil. À croire qu’il s’agit d’une opération visant à provoquer une légitime réaction musclée de la part de patriotes qui en ont assez de voir leurs symboles traînés dans la boue par des individus qui devraient être expulsés au Wakanda par le premier charter venu.

Source : Thomas Joly.

Derniers articles Zones occupées

Haut De Page