Le grand bide de la Fraternité musulmane

dans Zones occupées

Le 10 Octobre, un collectif de citoyens musulmans se réunissait place Saint-Michel à Paris en soutien aux victimes de la préfecture de police. Le bide fut total : ils étaient 17.


Rédaction NSP
Ivan Lévy

A l’origine du rassemblement, le très controversé imam Hassen Chalghoumi, président de l’association culturelle des musulmans de Drancy et officiant dans cette même ville à la mosquée Al-Nour.
Curieux revirement de cet imam connu pour sa formation au Pakistan dans le mouvement fondamentaliste Tabligh (Tablighi Jamaat, mouvement pour la prédication) fondé en 1927 et qui prône une lecture et une application stricte et littérale du Coran et de tous ses versets, même les plus controversés. Ce mouvement visait essentiellement l’islamisation par le bas des déshérités et des jeunes issus de l’immigration risquant de sombrer dans la délinquance. Sortir du trafic de drogue par l’islam ou tomber de Charybde en Scylla. Au tableau de chasse des fondamentalistes du Tabligh : les convertis de Lunel partis faire le djihad en Syrie et un homme qui avait agressé un militaire à l’arme blanche en 2013. Tous de charmants adeptes de la religion de paix et d’amour

Un imam initié à la Fraternité ?

Curieusement, notre imam qui affirmait dans ses prêches en 2004 que « celui qui va mourir au djihad ira au paradis » semble avoir découvert peu après la liberté, l’égalité et la fraternité ce qui lui évitera l’expulsion grâce à l’intervention très fraternelle de son ami Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy à l’époque. Après avoir publiquement reconnu la singularité de la Shoah et noué des liens avec la communauté juive, le gentil Hassen devient président de l’Association des musulmans de Drancy et imam de la mosquée Al-Nour dont la fin des travaux en 2008 coïncide curieusement avec le revirement républicain de notre ami.Depuis, l’imam de Drancy se déclare contre le port de la burqa et veut un « islam de France » porteur des valeurs républicaines. Il est aussi devenu un grand ami d’Israël qu’il visite avec ses nouveaux amis très fraternels comme Marek Halter ou Caroline Fourest.
Il écume aussi les colloques maçonniques et autres tenues blanches au Grand Orient de France  où il aura des chances de croiser son Très Cher Ami Jean-Christophe Lagarde habitué des conférences devant toutes les obédiences
Il est cependant regrettable que la Fraternité musulmane n’ait pas réussi à réunir plus de 17 personnes dont Marek Halter pour déplorer un attentat islamiste, 17 … à peine de quoi remplir une loge.

Derniers articles Zones occupées

Haut De Page