Les Tolosates ? Au service du bien commun !

dans Résister

Direction Toulouse. Tolosates est un  mouvement qui vient de se créer dans cette cité  pour aider les nôtres qui sont dans la rue et dans la souffrance. Un mouvement de jeunes bien dans leur corps (ils sont  adeptes des sports de combat notamment) et dans leurs têtes qui ne parlent que d’une seule voix, l’objectif étant « d’être une communauté d’action et de pensée au service du bien commun ».


Rédaction NSP
Clotaire de La Rue

Vous venez de créer à Toulouse l’association des Tolosates. Pourquoi ce nom et quels sont ses objectifs ?
Tolosates : Nous avons choisi Tolosates car historiquement Tolosates signifie ceux de Toulouse, notre association est locale nous avons donc jugé que le nom devait être en accord avec nos choix.  Les objectifs sont simples, nous souhaitons aider et soutenir les plus démunis, en appliquant la préférence nationale.

Quels sont vos moyens d’action (militants, financement, locaux, etc) ?
T: Nos moyens  d’action actuels sont limités mais précis. Nous organisons des maraudes avec des distributions de sandwichs préparés le jour même accompagnés de bouteilles d’eau. Par le suite nous mettrons en place des récoltes alimentaires et vestimentaires afin de pouvoir là aussi les redistribuer aux sans-abris (nous soulignons le fait que nous avons d’ores et déjà reçus des dons vestimentaires).
Nous avons des projets à moyen et long terme qu’on espère pouvoir concrétiser par la suite.
Nous nous autofinançons grâce à notre propre argent ou grâce aux dons effectués par les personnes qui soutiennent notre projet et nos actions.

Quelles actions avez-vous déjà mises en place ?
T: Les actions mises en place pour le moment sont principalement les maraudes, la prise de contact avec les sans abris de Toulouse de façon à connaître leurs besoins et de pouvoir leur apporter une aide appropriée.

Vous placez-vous dans la filiation du Bastion social ?
T: Le Bastion Social est aujourd’hui dissous par le gouvernement nous ne ferons pas de commentaires sur cette décision. Toutefois il est clair que nous nous plaçons dans la continuité du Bastion Social ou encore hors de nos frontières CasaPound en Italie ou Hogar Social en Espagne.

Comment envisagez-vous de maintenir votre association face à la répression de plus en plus forte de la « république » ?
T: Malheureusement la répression politique envers nos mouvements, nos actions et les militants est constante aussi bien par le gouvernement, la police ou  encore les grands médias. Il y a quelques années le GUD Lyon avait un slogan qui est aujourd’hui plus que jamais d’actualité « votre répression n’arrêtera pas nos convictions ».

Pensez-vous que les Tolosates peuvent essaimer dans d’autres régions de France ?
Nous espérons que d’autres groupes se créeront évidemment, car il y a aujourd’hui urgence et les pouvoirs en place ne semblent pas décidés à prendre de réelles décisions. Le mouvement des Gilets Jaune en est la preuve actuelle.  Il nous paraît important de préciser que nous ne sommes pas les seuls, d’autres groupes existent déjà dans d’autres villes de France, notamment « Des tours et des lys » à Tours et « l’Alvarium » à  Angers.

Comment les sympathisants peuvent-ils vous aider et vous soutenir ?
T: Il existe de nombreuses façons de soutenir les Tolosates. La première étant bien sûr en nous rejoignant. Pour cela il suffit de nous contacter sur nos pages Facebook et Instagram « Tolosates« . Il est également possible de nous soutenir par le biais de dons, alimentaires, vestimentaires, financiers.

Derniers articles Résister

Haut De Page