Loi Avia : pourra-t-on encore appeler un chat un chat et un blanc un blanc ?

dans Zones occupées

Ce 13 mai 2020, la loi contre la haine sur internet, dite loi Avia, du nom de la charmante députée LREM Laetitia Avia qui en est à l’origine, devrait être votée définitivement par l’Assemblée Nationale


Klara Von Kustniz
Klara Von Kustniz

Une loi pour obliger les opérateurs à supprimer les contenus haineux dans les vingt-quatre heures sous peine d’amende. J’oserais dire : Enfin ! Et merci Madame Avia d’avoir osé vous attaquer à l’injustice, au racisme larvé, à la discrimination en fonction de la religion, du sexe ou du genre, à l’apologie du terrorisme et des crimes contre l’humanité.
Grâce à vous, plus personne ne pourra traiter un blondinet de « Blanche-Neige » ou de « cochon mal gratté » ; il ne sera plus possible de conspuer le mâle blanc hétérosexuel qui refusera – honte sur ce dégénéré réactionnaire – de participer à une soirée sauna avec des amis gays ; plus jamais un quidam malintentionné ne pourra insinuer qu’un prêtre catholique en soutane est forcément un pédophile caché ; nul ne pourra plus traiter une jeune femme blonde et en jupe de « salope de mécréante » ou « de grosse tepu » et la donzelle sera enfin préservée du harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux.
Plus aucun jeune d’origine jeune n’osera lui proposer de lui prodiguer une gâterie furtive au détour d’un immeuble sous peine de finir cramée au fond d’une poubelle ; un homme pourra enfin affirmer qu’il est un homme sans être hué par des nuées de féministes impolies et une mère au foyer ne se fera plus jamais traiter de « feignasse soumise » parce qu’elle préfère servir le café à son époux devant Dieu plutôt qu’à un petit patron esclavagiste ; aucun délateur ne sera soumis à la question car il sera forcément dans son bon droit ; pas un ancien d’Algérie ne sera poursuivi aux cris de « vieux facho colonisateur» ou de « sale tortionnaire »; aucun membre de l’Action Française ne se verra plus chassé de ses fonctions et plus personne ne sera discriminé à cause de son accent breton ou ch’ti.
Merci Mme Avia, vous dont le plumage n’a d’égal que le ramage, vous dont le sourire s’éclaire de la plus splendide dentition humaniste qui soit dans la République en Marche, vous que des malfaisants ont osé traité de « grosse truie noire venue d’Afrique » » et ce, les lâches, dans une lettre anonyme d’un « racisme inouï ».
Merci Mme Avia de nous montrer le chemin de la lumière et d’éclairer le pauvre peuple car, sans vous, il ne saurait pas ce qu’est le Beau, le Bien et le Vrai.
Vive la République !
Vive la France !
A bas la liberté d’expression !


Pour une information libre
€10.00

Tags:

Derniers articles Zones occupées

Les collabos …

Qui appelle-t-on collabo ? Ce sont ceux qui ont collaboré avec l’ennemi durant
Haut De Page