« Mythes et réalités de la Science » : Ou comment remettre (en sciences fondamentales) les idées à l’endroit !

dans Arts & Lettres & Chansons

Encore un livre sur la science direz-vous !… Oui, mais si je m’arrête sur celui-là, c’est qu’il est d’une grande qualité et présente trois caractéristiques rarement réunies à la fois, au service de la diffusion de la connaissance et de la réflexion : actualité, rigueur, accessibilité Cela tient dans doute à la qualité et à la vocation de son auteur : Jérôme Halzan.


 

Rédaction NSP
     Claude Timmerman

Docteur en physique, chercheur associé d’abord à la Dublin City University il a fréquenté de grands organismes de recherche publics comme privés. Auteur de nombreux articles parus dans des revues scientifiques internationales de renom, il enseigne actuellement la physique dans une école préparatoire privée.
Les classes préparatoires, c’est un monde à part dans le cursus universitaire, celui des « bêtes à concours » : des élèves en post bac qui postulent pour l’excellence des Grandes Ecoles … Une université de la sélection…
Les enseignants y sont les meilleurs et les plus motivés.
Leur enseignement est à la fois complet et du plus haut niveau possible dans le cadre des programmes : très généralement les élèves au bout des deux années de scolarité, même malchanceux aux concours, décrochent l’équivalence des deux premières années universitaires sans la moindre difficulté dans les disciplines de leur choix : maths, physique, chimie voire biologie pour les préparatoires spécifiques.
Cela implique aussi pour l’enseignant un engagement total, une remise à niveau constante, une capacité d’écoute importante et une disponibilité rare pour satisfaire la curiosité et les réflexions parfois incongrues d’élèves légitimement exigeants…
C’est toute cette expérience dont Jérôme Halzan nous fait ici profiter, nous montrant au passage comment les diverses branches de la physique s’ouvrent sur les autres sciences et débouchent sur la cybernétique, voire sur le transhumanisme.
Analysant d’abord les difficultés actuelles de la recherche corsetée dans les diktats financiers et le dirigisme des groupes industriels qui financent les laboratoires, l’auteur passe ensuite en revue toutes les grandes notions de la physique : masse, énergie, chaleur, travail, électricité, électromagnétisme….
Particule, atome, onde, radioactivité … Matière, antimatière, vide, théorie quantique…
Le tout exposé, avec des schémas très clairs le cas échéant, et avec un vocabulaire simple, compréhensible, accessible même (et surtout) à ceux qui n’ont pas de connaissances scientifiques particulières, ce qui amènera l’auteur à cette conclusion qui en étonnera plus d’un et qui m’a personnellement ravi par sa rigueur et sa clarté :
« Devenu objet physique en soi, le vide quantique ne se confond plus avec le néant.  Matière et vide peuvent s’engendrer réciproquement au prix de la conservation de l’énergie. Dans ce milieu dynamique qu’est le vide quantique, existent l’espace (comme réceptacle de la matière) et un temps (comme variable capable de mesurer l’évolution des phénomènes), ce qui ne saurait exister dans le néant… Ces conséquences sur la cosmologie sont considérables.  L’univers s’étend non pas dans le vide mais dans le néant sans matière, ni espace ni temps. Sur ce néant nous ne pouvons rien dire, ni spéculer… » (Une réflexion que tous les journaleux qui font de l’astrophysique de comptoir à bon marché derrière leur clavier devraient méditer !)
L’auteur passe en revue ensuite certains des grands mythes scientifiques actuels qu’il démonte à la lumière de la connaissance tels chemtrails, projet HAARP, ou réchauffement climatique auquel un chapitre magistral est consacré.
Il explique enfin les éléments de base des nanotechnologies, de la cybernétique, de l’intelligence artificielle et du transhumanisme, démontrant très clairement comment ces disciplines découlent des avancées de la physique fondamentale.
Un livre riche donc, au message clair et bien exposé, qui s’adresse autant à ceux qui veulent comprendre les grandes questions qui agitent notre temps, qu’à ceux qui souhaitent éviter le conspirationnisme de pacotille comme l’intoxication médiatique.


Mythes et Réalités de la Science, Des principes fondamentaux à la fuite en avant du transhumanisme.
Jérôme Halzan – ED. Kontre Kulture – 2017 – 248 pages – 20 E