Refuser les clandestins, structurer nos communautés, Résister !

dans Editos/Résister

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a finalisé la feuille de route destinée à nous imposer la présence de milliers d’allogènes. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils seront choyés aux petits oignons …

Rédaction NSP
Nous Sommes Partout

Selon la Tribune, ils sont 130 000 allogènes à arriver chaque année. Pour les intégrer, ce qui relève du fantasme républicain, 600 millions d’euros  seront consacrés.
Ce chiffre est-il exact ? difficile de le dire, le Gouvernement ne veut pas  parler  de chiffres. Quand on aime la diversité, l’on ne compte pas.
Notre République des Financiers a donc tout prévu : cours de langues, travail, pass culturel, soutien psychologie …  ne manque que des «péripatéticiennes républicaines » pour lutter contre le désarroi affectif des clandestins sur lequel le quotidien Le Monde a fait pleurer ses lecteurs.
Les SDF qui crèvent comme des mouches depuis des décennies, les 10 millions de pauvres pourront rêver sur les largesses républicaines dont ils ne profiteront jamais.

Face aux menaces concrètes pesant sur notre communauté nationale, il y a urgence à réagir.

Première étape, il faut nous couper de l’ensemble des médias aux mains des Financiers et de la caste républicaine afin de retrouver une totale liberté de réflexion.
Deuxième étape, nous structurer en communautés autonomes de résistance, qui seront capables de créer des réseaux de distribution, de formation, d’information, de solidarité, des réseaux  ayant pour objectif de ne plus financer le système. Ces communautés s’installeront dans les campagnes, dans les villages désertés pour préparer la reconquête le moment venu.
Troisième étape, former nos enfants à occuper les plus hautes places de l’Etat pour que la contre-révolution s’installe en parallèle au cœur même de la République honnie et mortifère.

A vous, à nous de Croire et d’Oser.

Derniers articles Editos

Bruxelles blues …

Bruxelles, qu’elles sont loin « les plates-bandes d’amarante jusqu’à l’agréable palais de Jupiter »,
Haut De Page