Panthéon : “Oui, Madame Simone Veil, mais … six millions de morts ?”

dans Réflexions & Histoire

Depuis 1976, en France, environ 6 millions d’enfants ne sont pas nés. La grande Simone Veil, avant de franchir les portes du Panthéon a dû se présenter devant le portail des Cieux où l’attendait le gardien du Paradis. Imaginons leur dialogue.

Klara Von Kustniz
Klara Von Kustniz

Saint Pierre : bienvenue Simone Veil. Qu’avez-vous fait pour mériter d’entrer ici ?

Simone Veil : j’ai oeuvré incessamment pour le droit des femmes.

Saint Pierre : oui mais Madame Simone Veil, six millions …

Simone Veil : il le fallait, grand Saint Pierre, les femmes n’étaient pas libres et n’avaient pas la maîtrise de leur corps.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions …

Simone Veil : des embryons, grand Saint Pierre, rien que des embryons …

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions …

Simone Veil : les femmes mouraient en avortant clandestinement, il fallait les aider.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions …

Simone Veil : le viol, grand Saint Pierre, le viol des femmes.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions…

Simone Veil : certaines n’avaient pas les moyens de les élever.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions …

Simone Veil : le progrès, grand Saint Pierre, le progrès. Les femmes devaient travailler et faire carrière. Leur corps leur appartient.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions…

Simone Veil : Le bien être des femmes était primordial, grand Saint Pierre.

Saint Pierre : oui mais Simone Veil, six millions …

Et les portes des Cieux restèrent désespérément fermées. Il ne restait à Simone Veil que les portes du royaume de ce monde, les portes du Panthéon.

Derniers articles Réflexions & Histoire

Haut De Page