Sur la Lune … Israël fait flop !

dans Tour d'horizon

Israël est entré dans l’Histoire et plus particulièrement dans le club très réduit des pays qui sont arrivés sur la Lune. Après huit semaines de mouvements en orbite, la sonde Bereshit développée par le projet Space IL et les Industries aéronautiques israéliennes (IAI) est arrivée à quelques dizaines de mètre du sol lunaire. Mais malheureusement, l’opération extrêmement complexe et délicate n’a pas totalement abouti puisque le contact avec la sonde a été interrompu au moment de l’alunissage ce qui laisse à penser qu’elle s’est écrasée en alunsissant.


Le Premier ministre Binyamin Netanyahou et son épouse Sarah s’étaient rendus au centre de contrôle pour assister à cet événement historique avec les ingénieurs, techniciens et le personnel. Très ému, le Premier ministre a déclaré : « Ceci est une illustration de nos immenses succès et de ceux qui viendront encore ». Il a remercié les participants à cette entreprise ainsi que Morris Kahn qui a financé ce gigantesque projet qui a pris huit années pour être mis au point pour un montant de 100 millions de dollars ! « Nous sommes aussi sur la carte de la lune » a dit fièrement le Premier ministre.La déception qui était visible sur les visages de toutes celles et ceux qui ont œuvré à ce projet était cependant mêlée d’une immense fierté, comme l’a rappelé le Premier ministre : Israël fait partie des sept pays qui ont envoyé une sonde vers la lune et des quatre pays dont les sondes sont arrivées jusqu’à cette planète. Il ne faut pas oublier que pour les expéditions américaines Apollo, il a fallu attendre Apollo 11 pour se poser sur la lune.
Entouré des responsables de Space IL et des Industries aéronautiques israéliennes, Binyamin Netanyahou a tenté de remonter le moral et a promis que d’ici trois ans une nouvelle expérience sera tentée, avec la réussite au bout.Morris Kahn a exprimé sa satisfaction et son optimisme et a souligné qu’il fallait être fier de tout ce qui avait été réalisé. Il a remercié toutes celles et ceux qui ont pris part à ce projet, ainsi que le Premier ministre Binyamin Netanyahou et le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Espace Ofir Akounis.Les responsables de Space IL et des Insdustries aéronautiques qui se sont exprimés ont souligné le succès de cette entreprise malgré la fin ratée. Ils ont assuré que les raisons de ce semi-échec seront étudiées et ont promis que ce n’est que partie remise.En s’adressant à des jeunes, le président de l’Etat Reuven Rivlin a lui-aussi souligné l’immense succès de ce projet, même s’il n’a pas totalement abouti, et leur a demandé de prendre conscience de l’exploit que le tout petit Israël, avec ses moyens limités mais sa richesse humaine, a réalisé ce que trois grandes puissances ont réalisé : les Etats-Unis, la Russie et la Chine ! « Il y a certes une grande déception, mais elle est minime face à l’immense succès.

Source : https://lphinfo.com