Tag archive

armée française

Ces harkis Afghans qu’on abandonne

dans Zones occupées

Après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, une opération de l’OTAN fut lancée en Afghanistan dans le but « d’éradiquer le terrorisme ». La France en fit partie et envoya en 13 ans plus de 70 000 soldats dont 90 perdirent la vie.

Lire la suite

Mali : ça suffit !

dans Tour d'horizon

Pour une fois, ma petite rubrique va commencer par un « coup de gueule » ! Oui, ça suffit ! Nos soldats meurent au Mali, pour le Mali, et nous n’avons en réponse, qu’ingratitude. Assez ! Depuis le début de l’opération Barkhane qui a succédé àServal pour stopper aux portes de Bamako les rebelles islamistes ou nomades, – ces derniers  portant les couleurs d’un islam qui n’était pas, initialement, le leur -, nos troupes ont repris tout ou partie du territoire malien. Mais le prix à payer est lourd : ce sont 44 des nôtres qui sont tombés dans l’ex-Soudan français. Quels remerciements en avons-nous ? Sur les réseaux sociaux,…

Lire la suite

Dans « l’affaire AUDIN », le corps du « disparu »,  n’a pas été retrouvé. Mais ce n’est pas un inconnu…

dans Résister

Nous avons choisi de diffuser cette lettre de Madame Simone Gautier en relation avec la reconnaissance par la “République Française” de la disparition du militant communiste. Elle fait écho à d’autres corps, disloqués, dont la “République” n’a que faire et pour lesquels il n’y a aucune reconnaissance, aucune résonance tricolore. Nous n’oublions pas que la “France” a envoyé nos pères se faire tuer, qu’elle a abandonné les nôtres qui ont fait l’Algérie. Nous n’oublions pas qu’elle nie les massacres dont celui du 5 juillet 1962. Nous Patriotes, Françaises et Français demandons que la souffrance des Pieds-Noirs soit élevée au rang de…

Lire la suite

José Castano :  « Jupiter » a méprisé, non seulement les Français d’Algérie, mais aussi la France »

dans Entretiens/Réflexions & Histoire

Depuis les années 80, José Castano fait revivre la mémoire de la tragédie de l’Algérie française et  dénonce le péril que représente la montée de l’intégrisme islamique. Il réagit à la décision du Président Emmanuel Macron de reconnaître la responsabilité de l’armée dans la mort de Maurice Audin, un mathématicien militant communiste favorable à  l’indépendance de l’Algérie.

Lire la suite

Haut De Page