Trois membres de Génération identitaire condamnés à 6 mois de prison ferme

dans Résister

Le tribunal correctionnel de Gap a prononcé des peines de six mois de prison ferme contre trois responsables de Génération Identitaire accusés d’avoir bloqué un col alpin, point de passage de migrants sur la frontière franco-italienne en 2018. 


Alors qu’une centaine de militants de Génération identitaire (GI) étaient montés le 21 avril au col de l’Echelle dans les Hautes-Alpes, point de passage de migrants depuis plusieurs mois, pour en « prendre possession et veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse rentrer en France », trois d’entre eux ont été condamnés ce 29 août à six mois de prison ferme par la justice française. Une peine assortie de 2 000 euros d’amende chacun ainsi que de cinq ans de privations de leurs droits civiques et familiaux.
L’association est, elle, condamnée à l’amende maximale de 75 000 euros.
Les prévenus étaient poursuivis pénalement pour des « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ».Parmi les militants condamnés figurent l’activiste Damien Rieu, qui a vivement réagi sur Twitter. « L’Etat a donc décidé de persécuter les jeunes Français qui osent prouver symboliquement et pacifiquement que défendre nos frontières est possible », a-t-il fait savoir, poursuivant : « Cette décision politique est un honneur, une médaille, mais elle montre leur détermination à réprimer ceux qui défendent la France. » Il a annoncé faire appel.

Source RT.

Derniers articles Résister

Haut De Page